Nounou Mahjouba, promotion 2012

JURISTE FISCALISTE
Pwc, cabinet d’audit, expertise comptable et conseil
LUXEMBOURG

Suite à un Master 1 en droit des affaires à Montpellier, j’ai décidé de candidater au M2 droit bancaire à l’Idea-Lyon3. Rejoindre ce Master 2 a été l’aboutissement de mes études de droit.

En effet, la qualité de l’enseignement tant par des universitaires que par des professionnels a été enrichissante. Le nombre réduit d’élèves permet une facilité de communication et de transfert du savoir. Cette année fut motivante pour l’insertion dans le marché du travail.

J’ai ainsi rejoint le service fiscal de PwC au Luxembourg dans le cadre du stage de fin d’étude. Après quelques années au sein de PwC, j’ai rejoint le service fiscal d’une banque privée Suisse dans lequel je suis épanouie.

Patrick Chillet, promotion 1992

Head of Non-Financial Risks Management Operational,
Legal & Compliance Risks
ING Luxembourg

A la fin de mon Master 2, j’ai eu l’opportunité, grâce au soutien de Blanche SOUSI, de réaliser mon stage de fin d‘études auprès d’un grand cabinet d’avocats luxembourgeois, Bonn & Schmit, spécialisé dans le conseil aux banques et au secteur financier en général. Ceci a facilité ma recherche d’emploi puisque j’ai été embauché quelques mois plus tard comme juriste dans l’une des banques pour lesquelles le cabinet travaillait, le Crédit Européen, aujourd’hui devenu la filiale du Groupe néerlandais ING à Luxembourg.

J’ai eu l’opportunité de devenir le responsable du service juridique (6 personnes) quelques années plus tard. En 1998, j’ai créé la fonction Compliance dont la mission était alors essentiellement tournée vers la lutte contre le blanchiment d’argent. C’est maintenant devenu un service à part entière de dix personnes dont les missions se sont développées vers la déontologie, les services d’investissement, les abus de marché, la gestion des conflits d’intérêts et de nouvelles matières comme FATCA et CRS.

Ma carrière au sein d’ING m’a permis d’être responsable de plusieurs fonctions comme l’Audit Interne, expérience très utile pour bien connaitre le fonctionnement d’une banque, le service fiscal et le Secrétariat Général, qui m’a permis d’être associé aux décisions au plus haut niveau.

Aujourd’hui, je suis responsable d’un Département de 30 personnes en charge du Risk Management de ce que nous appelons les « risques non-financiers » (en opposition aux risques financiers que sont les risques de crédit et de marché), qui regroupe le service Legal, le service Compliance et la gestion du risque opérationnel.

Le Master 2 a été une étape clef dans mon insertion dans la vie active. Les cours théoriques m’ont été utiles lors de mes premières années au sein du service juridique pour traiter les questions variées auxquelles sont confrontés les juristes de banques. Et les cours plus pratiques prodigués par les intervenants professionnels m’ont aidé à avoir une approche plus pragmatique, indispensable lorsque l’on travaille au sein d’une entreprise.

Un grand merci à Blanche SOUSI et Frédérique FERRAND pour la solide formation de base qui nous a été donnée.

Je terminerais en soulignant mon attachement à ma ville natale. Vous remarquerez que je travaille pour une banque dont le logo est un Lion, ce n’est surement pas un hasard….Comptez sur moi également pour porter haut à Luxembourg les couleurs de l’Olympique Lyonnais. Et j’accueillerai au mois de mai une étudiante du Master 2 de Droit Bancaire pour son stage de fin d’études.

Côme Doleac, promotion 2011

INGenieur patrimonial, swiss life international

Bonjour, merci d’avoir accepté de répondre à quelques questions en tant qu’ancien du master 2. Pouvez-vous nous retracer l’intégralité de votre parcours universitaire?

CD: J’ai commencé mon parcours universitaire par un DUT carrière juridique à l’université Pierre Mendes France (Grenoble II). Ce diplôme est axé autour des trois piliers : droit, comptabilité et fiscalité, et il est très axé sur la pratique (i.e. les cours sont principalement donnés par des professionnels). Après avoir obtenu ce diplôme j’ai pu poursuivre à la faculté de droit de Grenoble, par la dernière année de licence de droit, que j’ai validée. J’ai ensuite eu l’opportunité d’effectuer un master 1 Business Internaitonal, Trade et Tax Law en Ecosse à l’université d’Aberdeen. Suite à cette année d’Erasmus, j’ai intégré le master 2 droit bancaire et marchés financiers de l’IDEA.

Quelles ont été vos expériences professionnelles à la suite du master 2 ?

CD: Pendant presque trois ans, après le master 2 DBMF, j’ai travaillé pour le cabinet d’audit et de conseil Deloitte au Luxembourg au sein de leur service fiscalité. En tant que Senior Tax Consultant, mon travail était de conseiller les clients de l’industrie financière (i.e. banque, assurance, familly office, etc.) ainsi que les clients privés. Mon travail consistait principalement à donner un conseil fiscal et patrimonial à l’ensemble de ces acteurs. Après cela, j’ai rejoint la compagnie d’assurance Swisslife, où je suis actuellement ingénieur patrimonial depuis pratiquement deux années.

En parallèle de mes années chez Deloitte, j’ai obtenu un diplôme en fiscalité de la Chambre de commerce au Luxembourg (i.e. 2011-2013). Ce diplôme se compose de cours de fiscalité luxembourgeoise et internationale. De plus, depuis le début de l’année 2016, j’étudie une nouvelle certification internationale en Wealth Management (i.e. CIWM), cette certification est proposée par l’Association of International Wealth Management en Suisse. Cette certification est un diplôme reconnu à l’international dédié aux professionnels de l’industrie de la gestion de patrimoine/fortune.

A votre avis, quelles ont été les matières du master 2 qui vous ont permis d’intégrer ou facilité l’accès de telles entreprises?

CD: Personnellement, vu la carrière que je poursuis (i.e. fiscalité et gestion de patrimoine/fortune), il y a principalement trois matières que j’ai pu mettre en avant dans mes entretiens d’embauche. Il s’agit de l’analyse financière, de la comptabilité ainsi que de la fiscalité du patrimoine. La partie enrichissante de ce master 2 était le fait d’avoir accès à des professionnels (experts comptables, notaires, avocats…). Cela permettait de mettre en pratique, de concrétiser les différents aspects que nous avions étudiés avant le master 2.

Emilie Veyran Mueller, promotion 2006:

Transaction Lawyer, Ashurst LLP

Après le master 2 droit bancaire et marchés financiers, j’ai réussi l’examen du CRFPA à Lyon et suis rentrée à l’école des avocats. J’ai effectué mon stage PPI à Francfort, au sein de la banque Fortis (aujourd’hui BNP), au sein de l’équipe « Borrowing Base » (prêts aux entreprises garantis principalement par un gage) puis mon stage avocat au sein du cabinet anglais Eversheds LLP à Paris, dans le département M&A et bancaire.

J’ai travaillé plus de 3 ans au sein d’Eversheds avant d’émigrer en Allemagne, pour des raisons personnelles. En 2011, j’ai repris le chemin de l’université et ai obtenu mon LL.M. en finance à l’Institute for Law and Finance de l’Université Goethe. Dans ce cadre, j’ai réalisé un stage de 2 mois à la BCE. Depuis 2012, je travaille dans le département bancaire du cabinet Ashurst LLP, à Francfort. Nous représentons principalement les banques (mais aussi les sociétés ou fonds d’investissement) dans des dossiers de financement d’acquisition, financement de projet ou encore financement immobilier.

Le master droit bancaire et financier a été la première étape de ma spécialisation en droit bancaire et m’a ainsi permis d’affiner mon profil. La diversité des cours permet d’avoir une vision générale sur la matière et je reste persuadée que cette spécialisation a contribué à l’obtention de mon stage au sein de Fortis notamment.

Par ailleurs, le fait d’être un nombre limité d’étudiants nous a permis de travailler en groupe et d’échanger avec les uns avec les autres. En bref, je garde de très bons souvenirs de cette année!